Caisse Enregistreuse : Comment bien choisir sa caisse enregistreuse

caisse enregistreuse

Caisse enregistreuse

Caisse enregistreuse : comment choisir ?

Le choix d’une caisse enregistreuse tactile est à ne surtout pas négliger, car elle va être la colonne vertébrale de votre point de vente et de sa gestion.

Avant de bien choisir sa caisse enregistreuse, il faut d’abord évaluer la société qui va vous vendre votre machine, car vous serez en contact, plus souvent que vous ne le pensez avec eux. En effet, plus que la caisse enregistreuse en elle-même, c’est un fournisseur que l’on cherche en général car la gestion d’un point de vente ne peut se faire sans un terminal de point de vente solide et sur lequel on peut compter. Tout cela sera fourni par le fournisseur.

Notez que tous les fournisseurs que nous avons sélectionné proposent tous des garanties et un suivie très sérieux de leurs clients

Ensuite, il vous faudra sélectionner votre logiciel d’encaissement avec les différents modules qui vous seront nécessaires lors de l’exploitation de votre activité, comme par exemple, la gestion des stocks, les comptes clients, les livraisons, etc….

Enfin, il vous faudra choisir votre caisse enregistreuse tactile :

Pour les caisses enregistreuses tactiles pas cher, vous aurez des reconditionnées et des 1ers prix. Là-dessus, les garanties matériel seront assez limitées.

Ensuite, vous aurez des caisses qui seront garanties, soit par les constructeurs eux-mêmes (IBM, Aures, etc…), soit par la société qui vous aura vendu la solution complète.

Pendant les négociations avec votre futur fournisseur, vérifiez bien, si vous voulez avoir des garanties solides, ce qui est compris dans le prix et ce qui ne l’est pas ! Car les sure-coups liés aux différentes réparations, peuvent s’avérer être très lourd, et une caisse enregistreuse tactile qui est immobilisée, c’est une difficulté importante pour la gestion de votre point de vente.

Si vous le pouvez, n’hésitez pas à choisir la caisse enregistreuse tactile qui a le plus de garanties. En général, se sont des garanties sur site à J+1 avec des possibilités d’extensions de trois ans supplémentaires, soit 4 en tout, pour un montant de 500 euro HT, par extension et par machine.